Chevalière : comment bien choisir le bijou ?

Peu de bijoux ont autant d’histoire que la chevalière, longtemps réservée aux familles nobles en Europe. Intimement lié à l’héraldique, ce bijou peut aujourd’hui être porté par n’importe quelle personne qui le désire, mais il possède toujours une symbolique assez forte.

L’histoire de la chevalière

Source : https://pixabay.com/fr/

Pour bien porter la chevalière, il faut en comprendre son histoire. Elle est utilisée depuis des siècles par les membres de la royauté et de la noblesse pour signifier leur appartenance à une famille riche et puissante, mais au fil des années et de la démocratisation des bijoux, la chevalière peut désormais être portée par toute personne qui le souhaite, même sans ascendance noble.

Autrefois, le bijou était très souvent surmonté d’armoiries pour identifier la personne qui le portait : le dessin était surmonté d’une couronne pour les familles nobles, d’un heaume pour les chevaliers et d’un manteau pour les princes et souverains. Les personnes non issues d’une famille noble pouvaient porter n’importe quel dessin à condition de ne pas usurper un symbole déjà existant.

Quelle forme de chevalière ?

La chevalière se décline dans de nombreuses formes qui sont purement liées aux préférences esthétiques de la personne qui la porte. Le modèle le plus populaire est sans doute la chevalière ovale qui se marie avec tous les styles et toutes les morphologies. On peut également y graver la plupart des symboles indispensables sur ce bijou. Pour un look plus brut et masculin, vous pouvez opter pour la chevalière carrée que l’on retrouve beaucoup chez les bijoutiers.

Aujourd’hui, on trouve aussi des chevalières rondes ou tonneaux parmi les modèles classiques, mais les produits plus originaux présentent des caractéristiques assez modernes : demi-chevalière ronde, demi-chevalière trèfle, demi-chevalière tonneau… Ces modèles sont conçus pour être portés avec d’autres bijoux afin de former un nouveau symbole plus original. Parmi les modèles uniques, on trouve aussi la chevalière enlacée, particulièrement esthétique.

Bien choisir le matériau

La chevalière est ce que l’on appelle une matrice, c’est-à-dire qu’elle sert de support pour une gravure spécifique moulée en relief ou gravée en intaille pour servir de sceau. Pour supporter ce traitement, le bijou doit être fabriqué dans des matériaux assez solides comme l’or, l’or blanc ou l’argent. Ce sont généralement les trois matières que vous trouverez pour votre chevalière.

En raison de leur caractère historique et assez noble, les chevalières sont souvent fabriquées en or 750 pour plus de solidité et de luxe. Si votre budget est un peu plus limité et que vous souhaitez un bijou de qualité, tournez-vous vers l’argent 925. Si vous souhaitez imiter l’aspect de l’or tout en gardant un côté vintage, optez plutôt pour de l’argent vermeil.