L’annuaire inversé vous permet de parer à l’« arnaque de l’appel en absence »

L’arnaque de l’appel en absence est une technique qui revêt plusieurs appellations. Sur le web, on l’appelle également le « spam vocal », le « wangiri », mais le nom le plus connu est sans doute le « ping call ». En anglais, cette expression veut dire « l’appel qui rebondit ». Pour savoir comment identifier un numéro masqué, rendez-vous sur aquiestcenumero.frEn utilisant la technique du ping call, l’arnaqueur vous appelle et raccroche aussitôt, le but étant de ne pas vous laisser le temps de répondre. Par curiosité, vous pourriez être amené à rappeler le numéro qui s’affiche dans votre liste d’appels en absence. Mais vous tombez systématiquement sur une boîte de messagerie, où vous êtes redirigé vers un autre numéro de téléphone. Et ce second numéro, lui, est surtaxé. En tout cas, malgré les efforts de sensibilisation, beaucoup se font toujours piéger par le ping call.

Avoir recours à l’annuaire inversé permet de se protéger du ping call

C’est effectivement une évidence dans la mesure où l’annuaire inversé vous permet de connaître l’identité et l’adresse de votre appelant. Alors, si vous sortez d’une réunion ou d’un rendez-vous chez le dentiste, mieux vaut éviter de rappeler les numéros qui ne font pas partie de votre liste de contacts. L’identification de l’appelant par le biais de l’annuaire inversé ne prend d’ailleurs que quelques secondes. Cela suffira amplement à vous protéger de la fameuse arnaque de l’appel en absence.