Les perspectives de la plateforme Viaskin

Depuis 2002, la société DBV Technologie travaille à la réalisation d’un traitement allergie alimentaire. Pour cela, elle a développé une approche thérapeutique totalement innovante, reposant sur l’immunothérapie épicutanée. Schématiquement, cela consiste à exposer, par le biais d’un patch à appliquer sur la peau, la personne allergique à son allergène, pour diminuer la réponse locale et systémique.

Le patch Viaskin pour lutter contre les allergies alimentaires !

Pour tester l’efficacité de son patch, dbv-technologies mène des études cliniques, à différents stades de développement, auprès des personnes allergiques à l’arachide (Viaskin peanut), des enfants allergiques aux protéines de lait de vache (Viaskin Milk) ou aux œufs (Viaskin Egg).

Mais les perspectives de sa plateforme vont nettement plus loin au niveau des allergies alimentaires. Cette solution pourrait, demain, s’appliquer aux crustacés, à l’eczéma ou encore, aux combinaisons d’allergènes.

Et, au-delà de ces applications, les patchs Viaskin pourraient également être la solution pour le traitement de maladies du système immunitaire et pour la vaccination : aujourd’hui, DBV étudie la prévention de l’asthme, Œsophagites à Éosinophiles (qui est en phase IIA), le rappel de la Coqueluche, etc. ; demain, elle pourrait se concentrer sur le diabète de type 1, l’hépatite ou encore l’immuno-oncologie.