Suisse : un divorce rapide et économique

Que ce soit pour un divorce à Vaud, à Genève ou ailleurs en Suisse, on peut, bien sûr avoir besoin d’un avocat pour divorcer (et le site divorce.ch en affiche une petite liste sur cette page). Cependant, divorcer en Suisse c’est donc possible et sans solliciter d’avocat ! En effet, à l’orée du XXIe siècle, la Suisse a décidé d’offrir aux époux désireux de se séparer, une procédure non seulement simplifiée, mais largement standardisée. Résultat, aujourd’hui, quasi tous les ex-conjoints ont choisi cette formule dite « par consentement mutuel ».

Il faut se mettre d’accord

Un divorce à Genève ? Pensez à la médiation

Source : www.divorce.ch

La seule « vraie » contrainte de cette procédure simplifiée est que les deux conjoints doivent divorcer d’un commun accord. À partir de là, qu’ils aient des enfants ou pas, la procédure est très standardisée. Inutile en conséquence d’envisager tirer quelque avantage du divorce en accusant son ex de tel ou tel autre tort ! Au contraire même : les deux époux doivent remplir une convention de divorce établissant comment ils envisagent de régler les conséquences pratiques de leur divorce (qui garde la maison, comment s’organise la garde des enfants, etc.). Ils peuvent même divorcer rapidement en ligne en se faisant accompagner par divorce.ch : https://divorce.ch/.

La médiation

Évidemment, certains points peuvent quand même rester litigieux. Dans ce cas, le couple peut soit, les régler en se faisant accompagner par un médiateur, soit laisser le juge trancher à leur place voire même leur imposer une médiation !